14 mai 2009

Maison de la Vache qui Rit : elle est Bel, Bel, Bel !

Vache_qui_ritPar Karine Jourdant, Le Progrès , le 14 mai 2009

Restituer l'épopée familiale, industrielle et publicitaire de la marque : telle est l'ambition affichée de la Maison de la Vache Qui Rit.

À l'issue d'un an et demi de travaux, le musée ouvrira ses portes aux visiteurs le 21 mai. Et à la veille de son inauguration, notre journal propose à ses lecteurs de découvrir en avant-première les espaces d'un lieu entièrement dévolu à un produit et à une entreprise emblématiques.

Franchie la porte d'entrée, c'est dans une maison verte que pénètre le visiteur. Le mur végétal qui fait face aux larges baies vitrées symbolise les principes de haute qualité environnementale retenus dans la construction du bâtiment. Celui-ci s'adosse à l'ancien atelier qui a vu naître la fameuse portion de fromage fondu.

Et c'est logiquement par les caves que s'entame la visite. Entre les meules de comté, sous les voûtes de pierre, Jules Bel arbore son regard fier. L'affineur est le père d'une dynastie d'industriels qui a su impulser créativité, audace et esprit de conquête. Derrière cet air rigolard et bon enfant, la Vache Qui Rit, c'est un sacré tempérament. Elle est aussi le fruit d'un savoir-faire dont la société Bel livre un peu plus loin quelques secrets. Machines, objets, sons et images se combinent en ces lieux savamment mis au service de la découverte.

« Trop typée, trop grande, trop lourde… » : qui a oublié cette célèbre publicité télévisée pour la Vache Qui Rit ? Le long de l'escalier qui mène à l'univers magique de la réclame, quelques exemples des nombreuses contrefaçons du logo. Mais l'image dessinée par l'illustrateur Benjamin Rabier est jalousement gardée. Les collections présentées à l'étage témoignent de ses évolutions successives. Déclinée de mille manières, la vache au visage rubicond et au mufle blanc s'exhibe sur tous les supports et renvoie aux souvenirs d'enfance. Chaque espace est animé et les enfants adoreront les ateliers interactifs qui leur sont proposés tout au long du parcours.

La visite s'achève par la boutique où toute la gamme de produits dérivés est proposée à la vente. Et les jardins offrent la possibilité d'une petite récréation ludique.

Posté par LDCI à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Maison de la Vache qui Rit : elle est Bel, Bel, Bel !

Nouveau commentaire