18 juin 2009

André Gérin provoque le débat

G_rinIl y a encore quelques années lorsqu'on croisait des femmes musulmanes vêtues de burqa dans les rues de notre pays on sursautait car on se demandait réellement ce que nous avions soudainement rencontrer : un ODNI ? (objet déambulant non identifié), un robot téléguidé, car souvent la "chose" se déplaçait devant ou derrière un autre personnage que l'on rencontrait alors il est vrai uniquement en terre afghane. Désormais comme il est courant d'en rencontrer, même dans nos contrées pourtant bien éloignée des "grands centres urbains", on a plutôt un vaste sentiment de malaise.

Le député-maire communiste de Vénissieux (troisième ville du Rhône) a mis cette semaine les pieds dans le plat en demandant officiellement la création d'une commission d’enquête parlementaire afin de "dresser un état des lieux, mieux comprendre le phénomène et définir des propositions". André Gérin se voit être soutenu par 70 de ses collègues - une cinquantaine de députés UMP parmi eux, une dizaine de communistes et quelques socialistes - ont signé la proposition de résolution déposé aujourd'hui à l'Assemblée nationale.

Va-t-on vers l'interdiction de la burqa en France ? En tous cas la proposition de l'atypique parlementaire communiste fait jaser dans tous les partis politiques. Chez les Verts, mais c'est assez logique de leur part, Cécile Duflot, la secrétaire nationale , s'est dite "profondément choquée" ... bien lui fasse si effectivement elle considère ces femmes emmurées vivantes comme étant libres de leur choix et comme étant une panacée de vie démocratique de rencontrer dans nos ruelles et faubourgs ces paquets noirs se mouvant derrière des hommes comme s'il s'agissaient là d'animaux en laisse.

La France républicaine, laïque, une et indivisible est incontestablement en train de mourir à petit-feu. On a commencé il y a déjà longtemps à accepter de voir des voiles islamiques que l'on nommaient alors gentiment foulards, puis on a laissé faire le jeu du communautarisme religieux au point que maintenant il est fort difficile de poser des limites a ce prosélytisme actif.

Je parle bien sûr ici de l'islam, mais il est vrai que la religion catholique depuis l'arrivée de Nicolas Sarkozy à l'Elysée a déployée de nouveau ses ailes, sur le plan international avec les polémiques multipliées de Benoît XVI et on le constate au niveau national avec notamment la reconnaissance des diplômes du Vatican par l'Education nationale mais aussi par cette loi contraire à la laïcité qui contraindrait les contribuables à verser leur aumône à l'éducation privée.

Pour en revenir au sujet du jour, la burqa, il est clair qu'il me paraît urgent de regarder sans tabous ni apriori si son interdiction en France ne serait pas possible. Accepterait-on sans sourcilier de rencontrer en juin 2009 des hordes de prêtes vêts de la soutane traditionnel noire à chaque coin de rue ? La laïcité doit s'appliquer partout et pour tout le monde.

Ne pas l'accepter serait un terrifiant retour en arrière de plus de 220 années.

Posté par LDCI à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur André Gérin provoque le débat

Nouveau commentaire