01 juillet 2009

Allemagne 1, Lisbonne 0

Cour_constitutionnelle_allemandeLes parlementaires allemands ne sont pas en odeur de sainteté dans leur propre pays, la preuve, la Cour constitutionnelle vient de suspendre la ratification du traité de Lisbonne en raison de la non défense des droits parlementaires... ce qui est un comble !

Autrement dit, les"sages" allemands estiment que le Parlement est une victime consentante de cette globalisation acharnée des institutions nationales et qu'il faut forcer les élus du Bundestag comme ceux du Bundesrat à voter une loi de protection.

Rappelons que ce fameux traité signé en grande pompe à Lisbonne le 13 décembre 2007, un simple copié-collé du projet de constitution européenne a été rejeté en 2005 par les peuples français et néerlandais par référendum que le traité actuellement en cours de ratification par les 27 Etats membres de l'UE a subi une sévère défaite le 12 juin 2008 lorsque les irlandais ont dits clairement NO  par 53,4 % des voix, mais que comme chacun le sais l'Europe politique est une véritable démocratie l'Irlande va de nouveau voter pour ce même texte et ce jusqu'à ce que le Yes l'emporte !

En Allemagne la Cour Constitutionnelle à donc mis des conditions précises à la ratification. Ce ne fut pas le cas ici.

Le Conseil constitutionnel n'aura malheureusement fait qu'avaliser le véritable coup d'Etat de Nicolas Sarkozy puisque sa "ratification parlementaire" est passée comme une lettre à la poste et nos députés et sénateurs à gauche comme à droite, comme d'ailleurs leurs collègues allemands aujourd'hui accusés d'avoir voté un texte les renvoyant au rang de simples exécutants, ont majoritairement suivis les instructions et acceptés de voir la France rendue au rang d'une simple province d'un Empire.

Les récentes élections au Parlement européen ont été le théâtre d'une révélation pourtant d'une importance capitale : les institutions européennes sont à des années lumières des préoccupations des européens .Et en ce qui nous concerne des Français il y a un seul chiffre qui est révélateur : 60 % d'abstention !

Pour autant ça n'empêche pas nos dirigeants d'enfoncer un peu plus le pieu au fonds du trou et Nicolas Sarkozy qui n'a pas encore digéré de n'être plus "le président de l'Europe" de travailler au démantèlement total de notre Nation.


Posté par LDCI à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Allemagne 1, Lisbonne 0

Nouveau commentaire