01 juillet 2009

Allemagne 1, Lisbonne 0

Les parlementaires allemands ne sont pas en odeur de sainteté dans leur propre pays, la preuve, la Cour constitutionnelle vient de suspendre la ratification du traité de Lisbonne en raison de la non défense des droits parlementaires... ce qui est un comble !Autrement dit, les"sages" allemands estiment que le Parlement est une victime consentante de cette globalisation acharnée des institutions nationales et qu'il faut forcer les élus du Bundestag comme ceux du Bundesrat à voter une loi de protection. Rappelons que ce fameux... [Lire la suite]