29 avril 2009

Le Jura franchit le cap symbolique des 9 000 chômeurs

Logo_CG_JuraPar Armand Spicher, Le Progrès , le 29 avril 2009

En mars, le cap des 9 000 chômeurs vient d'être franchi. 9 083 pour être très exact. Un mois avant, ils étaient 8 689. La hausse est donc de 4,5 %, le plus mauvais chiffre de toute la Franche-Comté (qui augmente de 3,9 %) à égalité il est vrai avec la Haute Saône, sachant que la Franche-Comté est la région de France la plus touchée par le chômage…

Bref, tout va mal. Depuis huit mois, le nombre de chômeurs augmente constamment à un rythme qui devient vraiment préoccupant. Pour donner un ordre de grandeur, la progression des chômeurs atteint 44 % sur un an (37,9 % en Franche-Comté). Du jamais vu !

D'autres statistiques finissent de brosser le tableau, notamment l'explosion des demandes de chômage partiel. Le 27 avril, on en est à plus d'un million d'heures sollicitées. Là encore du jamais vu. 199 entreprises y ont recours et elles concernent plus de 5 000 salariés. Au chômage partiel s'ajoute un autre indicateur, les plans de sauvegarde, une dizaine en cours aujourd'hui et les licenciements par petits groupes de moins de 10 salariés qui évitent un plan de licenciement, toujours plus contraignant. Ces quelques indicateurs en progression indiquent plusieurs choses qui ne sont pas forcément pour donner le moral. D'abord, les PME sont largement touchées et elles ont épuisé les expédients traditionnels (RTT, congés, chômage partiel). On en est maintenant aux licenciements et aux premières mises en redressement, sachant que l'étape suivante est la liquidation.

Plusieurs secteurs sont sous haute surveillance par les services de l'État : l'automobile, bien sûr, la plasturgie mais aussi le bois qui rencontre de plus en plus de difficultés et si quelques frémissements sont perceptibles - le retour des devis entre autres - les chefs d'entreprises naviguent toujours à vue, mis à part dans l'agroalimentaire, le médical ou l'aéronautique. Néanmoins - il faut bien s'accrocher à quelque chose - l'évolution de certaines entreprises est moins catastrophique qu'on aurait pu l'imaginer. C'est le cas chez MBS Technologie ou chez CMK à Dole où les licenciements sont moins nombreux que prévu…

En tout cas, le dernier taux de chômage connu pour l'ensemble du département était de 6.7 %… à la fin de l'année 2008. Selon les spécialistes, il doit aujourd'hui dépasser assez largement les 7 %. On le connaîtra avec précision dans quelques jours. Le sentiment qui semble prédominer dans les milieux officiels, c'est en tout cas que la tendance risque de se maintenir en l'état jusqu'aux vacances sans forcément s'aggraver. Ensuite, les CDD liés au tourisme vont sans doute modifier les chiffres. Après, on arrivera à l'automne et l'automne, pour l'instant, personne n'ose y songer…

Posté par LDCI à 23:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Le Jura franchit le cap symbolique des 9 000 chômeurs

Nouveau commentaire