30 mai 2009

Mourir pour Abu Dhabi ?

Sarko_AbuIl y a seulement quelques jours le président de la République Nicolas Sarkozy s'est rendu dans les Emirats arabes unis et plus précisément dans celui d'Abu Dhabi afin d'y inaugurer une base militaire française. Jack Dion est revenu dans le numéro de cette semaine de Marianne sur cette affaire assez étrange il faut bien l'admettre. Son article a grandement inspiré le mien.

La nouvelle base française a même obtenue un nom assez original "Camp de la paix", preuve que nos bidasses ont encore de l'idée !. Les journalistes des grands médias se sont tous plus ou moins félicités de l'initiative présentée au début de l'année 2008. Le moins que l'on puisse dire c'est que ça aura été rapidement mis en place. La mise à disposition d'un terrain pour l'armée française à quelques encablures des frontières de l'Iran, sa position géostratégique sur le détroit d'Ormuz peuvent sembler un sacré coup de réussite pour la France. A première vue ça l'est bel est bien. Pourtant il suffit de creuser un peu plus profondément pour que se posent quelques questions assez embarrassantes si elles sont posées au gouvernement.

Premièrement pour quelle raison les parlementaires n'ont pas eu l'occasion de débattre publiquement de cette initiative élyséenne ? L'installation d'une enceinte  militaire en territoire étranger n'est pas anodine loin s'en faut. L'Assemblée nationale et le Sénat sont-ils désormais des lieux où l'on enregistre uniquement les décisions prises par le monarque républicain ?

Deuxièmement il paraîtrait que si la France s'installe à demeure dans cette partie du Golfe persique c'est parce qu'on nous y a expressément invité. Je crois que là, on se moque légèrement de nous. Il y a quelques semaines la France a réintégré le commandement intégré de l'OTAN est il apparaît que cette installation à Abu Dhabi n'est autre que l'une des conséquence de cet acte de soumission. Comme le dit si bien le journaliste de Marianne, il ne faut pas oublier que la Vème flotte américaine à plantée son fanion étoilé à Bahreïn et que toute la région est sous son contrôle. La France n'est donc qu'un pion supplémentaire dans l'échiquier côté américain.

Troisièmement était-il nécessaire à Nicolas Sarkozy de promettre, entre autre, que la France sera là, militairement, si par malheur, l'Emirat se trouvait être attaqué. Était-il utile que le chef de l'Etat, entre deux courbettes et un "altesse" de circonstance assure la vente de fourniture nucléaire au cheikh Mohammed bin Zayed al-Nahyane en plus des quelques Rafale vendus par Serge Dassault ?

Enfin, il est assez stupéfiant qu'aucunes réactions outragées provenant des associations de défense des droits humains ne ce soient fait entendre. Abu Dhabi n'est vraiment pas un exemple suprême en la matière et les divers reportages diffusés par les chaînes de télévision françaises l'ont démontré à plusieurs reprises la simple dignité humaine envers les ouvriers (en majorité des Philippins et des indonésiens) venus servir les heureux citoyens des émirats n'est pas vraiment une priorité.

La Marseillaise a raisonnée sous le ciel ensoleillé du Golfe mais pour qui ? Et risque t-on de voir des soldats français tomber pour Abu Dhabi ?

Posté par LDCI à 23:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Mourir pour Abu Dhabi ?

Nouveau commentaire