13 juin 2009

Incroyable mais Minc !

Minc

Le conseiller du président de la République - quoiqu'officiellement il ne l'est pas - Alain Minc à pris sa plume la plus acérée, celle qui a été trempée dans une fiole contenant un puissant poison pour, de nouveau, lancer une attaque en pointe contre le président du Mouvement Démocrate. Il y a quelques temps déjà, l'essayiste avait déjà fait la même chose avec la même cible en l'accusant ni plus ni moins de se conduire comme un "Le Pen light". Cette semaine, le conseiller persiste et signe dans le dernier numéro de Marianne : François Bayrou n'est pas autre chose qu'un simple descendant direct de Charles Maurras de l'Action Française et plus généralement de l'ensemble des penseurs de l'extrême-droite. Faut tout de même se pincer à la lecture de l'article...

Ce nouveau constat fait par Alain Minc découlerait d'une part de la lecture de l'ouvrage du député centriste consacré aux premiers mois de la présidence de Nicolas Sarkozy et de sa façon toute particulière de considérer le pouvoir et de sa colère soudaine au début du mois face à Daniel Cohn-Bendit sur France 2.

Si l'on peut aisément comprendre que les écritures de François Bayrou qui ne ménagent guère le Chef de l'État et son entourage direct et indirect ne plaisent pas du tout à Alain Minc, on peut se poser des questions concernant le "dérapage" télévisuel du président du Modem.

Il faudrait que le conseiller regarde plusieurs fois la vidéo de l'émission animée par Arlette Chabot avant qu'il fasse le rapprochement entre un François Bayrou et un Jean-Marie Le Pen. Certainement que François Bayrou est allé plus loin qu'il ne le pensait en répondant à Daniel Cohn-Bendit, mais ce dernier avait également fait fort en maniant l'insulte et le tutoiement vulgaire à une attitude débonnaire totalement étrangère à celle d'un Bayrou.

Alain Minc, revenant sur cet incident médiatique en arrive à la conclusion que "l'attaque ad hominem contre Daniel Cohn-Bendit, accusé d'indulgence pédophile" était un pot-pourri "du catholicisme le plus conservateur et l'injure personnalisée" et aussitôt de faire le parallèle avec les articles de Gringoire !

Si l'on comprends bien Alain Minc, ceux qui un jour ont votés pour Bayrou ont votés en fait pour Le Pen...

La réponse froide de François Bayrou à l'attaque , pour le coup personnelle, de Daniel Cohn-Bendit - "tu es un minable" - serait donc à mettre au même niveau que "le détail" de Le Pen.

Déplorable !

Posté par LDCI à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Incroyable mais Minc !

Nouveau commentaire