03 juin 2009

6 juin 1944 - 6 juin 2009

Juin_44La France va fêter en grande pompe samedi le 65ème anniversaire du débarquement allié en Normandie du 6 juin 1944, un débarquement militaire qui va permettre moins d'une année plus tard, avec la jonction des troupes de Normandie et de Provence, de rejoindre l'armée soviétique à Berlin et de, enfin, terrasser la bête nazie. Rendre hommage aux milliers de soldats issus pour la plupart des Etats-Unis et des pays de l'Empire britannique me semble être la moindre des choses : que ne serions-nous devenus si les pays alliés n'avaient pas pris la décision de venir guerroyer en Europe ?

La Grande-Bretagne, exemplaire dans sa lutte à mort avec l'Allemagne nazie, a véritablement été saignée à blanc durant cette terrible guerre puisque ce sont plus de 450 000 personnes qui en furent les victimes. Cependant, pour les cérémonies de samedi , le président de la République qui voulait avoir pour lui seul la présence de Barack Obama , avait exclu du protocole la représentante en titre de la couronne puisque la reine Élisabeth II  n'était pas la bienvenue... et c'est sur la demande des autorités de Washington que, finalement, le prince Charles fera la traversée de la Manche. Comme on le voit Nicolas Sarkozy a une drôle de façon d'envisager les hommages !

Alors bien sûr, il s'agissait là pour le président des États-Unis de venir en personne saluer la mémoire de ses milliers de compatriotes tombés durant le dernier conflit mondial en terre de France et quel meilleur lieu finalement que le cimetière militaire américain de Colleville-sur-Mer (Calvados) ? .

Mais à n'en pas douter il s'agira également pour celui qui a en charge de représenter la première puissance mondiale en terme militaire et géostratégique de signifier avec clarté ses intentions, ses souhaits, ses désirs (pour ne pas dire ses ordres) à son nouveau meilleur allié la France qui a, avec une totale facilité et une vassalité incroyable, fait acte de soumission à l'Amérique en rentrant dans le rang otanesque crachant à la figure de plusieurs décennies d'indépendance souveraine dans le domaine de la défense et des technologies.

Rendre un hommage aux millions de victimes de la barbarie nazie, on est tous d'accord, mais s'agenouiller devant le nouveau messie certainement pas !

Posté par LDCI à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires sur 6 juin 1944 - 6 juin 2009

Nouveau commentaire